Résidences du CSE

Conditions de participation

intérimaires

450 heures

sur les 12 derniers mois

permanents

3 mois

d'ancienneté

Louez pour une semaine un de nos 2 logements dans les Résidences Pierre & Vacances

basse saison

Du 2/01/22 au 10/04/22
et du 2/10/22 au 1/01/23

moyenne saison

Du 10/04/22 au 3/07/22
et du 28/08/22 au 2/10/22

haute saison

Du 3/07/22 au 28/08/22

150 € la semaine
(Taxes de séjour en plus)

300 € la semaine
(Taxes de séjour en plus)

700 € la semaine
(Taxes de séjour en plus)

Les résidences du CSE :



Non accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

MODALITÉS DE RÉSERVATION
(POUR CAP ESTEREL ET MOLIETS)

Deux formules d'inscription :

Pour juillet et août
INSCRIPTION de janvier à mars avec TIRAGE AU SORT début avril
Pour le reste de l'année
Contactez le CSE pour connaître les disponibilités et faire votre pré-réservation.

La location se fait du dimanche au dimanche.
Pas de remboursement au prorata temporis.

Salarié(e) en accident de travail/trajet, maladie professionnelle, arrêt maladie

Le salarié en arrêt de travail en raison d’un accident de travail/trajet, d’une maladie professionnelle ou d’un arrêt maladie bénéficie des avantages du CSE pendant 1 an à compter de la date de l’arrêt. Il doit justifier de sa qualité d’ayant-droit au moment de l’arrêt, et devra fournir avec son dossier :

  • La déclaration initiale d’accident de travail/trajet, de maladie professionnelle ou d’arrêt maladie.
  • Les différentes prolongations ou bordereaux des indemnités journalières de la sécurité sociale.
  • Le dernier bulletin de salaire reçu avant l’accident ou l’arrêt.

Salariée en congé maternité

Les droits sont maintenus à condition que le congé maternité ait débuté dans les 45 jours qui suivent la fin de mission du salarié. La salariée devra fournir le premier bordereau des indemnités journalières versées au début de son congé maternité. La règle s’applique aussi sur les congés pathologiques et maladie avant congé maternité.


Salarié(e) en congé parental à temps complet

Pour les permanents, les droits sont maintenus durant 1 an à compter du début du congé initial. Fournir l’autorisation de Manpower et le dernier bulletin de salaire datant obligatoirement de moins de 6 mois.